Uen jeune fille sur son canapé

La doudounisation

Doudounisation, à vivre dedans comme dehors

Les attentes en matière de confort évoluent, un nouveau terme exprime une tendance qui s’inscrit dans la durée : la doudounisation. Comment évolue notre mobilier à l’intérieur et à l’extérieur ?

De quoi parle t-on ? Pas d’une collection d’oursons mais plutôt d’un  désir d’aménagements douillets et personnalisés. Comme on enfile sa doudoune, on se love dans son fauteuil. La doudounisation des canapés c’est s’offrir un havre réconfortant et accueillant en rentrant chez soi. Les matières utilisées sont douces tels des velours, les assises molles et profondes avec des formes arrondies, des accoudoirs et dossier hauts. Une multitude de coussins va accentuer l’effet matelassé.

Le salon est désormais l’espace qui répond à un mouvement sociologique de fond. Le désir de se retrouver, de partager des moments en famille ou entre amis. Adopter la slow attitude dans un univers rassurant pour se déconnecter du stress de la journée.

Partant de l’art de vivre à la danoise, “Hygge”, les designers nordiques ont conçus des ensembles dont la philosophie est le retour à l’essentiel. Il s’agit ici d’un univers cocooning, un mode de vie au ralenti. Ultra tendance, cette philosophie se développe ces dernières années en Europe.

 

Un canapé confortable et moelleux sur une terrasse

Canapé Riverside

 

 

 

 

 

 

 

Au Danemark, les jardins sont aussi des jardins d’intérieurs, les designers ont donc créée du mobilier extérieur aussi cosy et confortable que les canapés traditionnels. Une tendance que l’on retrouve dans nos canapés textiles au confort enveloppant.  Ce modèle a été dessiné par créateurs danois et reprend les codes imposés : beaucoup de confort allié à des matériaux performants destinés à l’usage extérieur.

L’éloge du confort, la recherche du bien-être valent tout aussi bien au-dehors qu’en dedans. Se dorloter en offrant à son corps un écrin de coussins et de plaids, c’est aussi se faire du bien à l’âme.